Pourquoi manger local et de saison ?

🍃💚 Précieux RAPPEL 💚🍃

Pourquoi manger local et de saison ?

🌱Pour l’intérêt gustatif et nutritif : moins ils auront voyagé, plus les fruits les légumes seront frais, goûteux et mieux leurs nutriments seront préservés.

🌱Pour soutenir l’économie locale : acheter local c’est soutenir les agriculteurs et les paysans du coin.

🌱Pour préserver l’environnement, le savoir-faire et les produits locaux : si l’on cesse de consommer ce que les terres environnantes peuvent nous offrir, les agriculteurs seront contraints d’abandonner leurs champs et sur le long-terme leur savoir-faire ainsi que certaines espèces locales risqueraient de disparaître.

🌱Pour réduire la pollution liée aux transports : l’importation des fruits et légumes en particulier a un important impact sur l’environnement puisque ces aliments doivent être transportés rapidement (par avion, par camion etc.) et dans des conditions permettant leur conservation (réfrigération, climatisation) et nécessitant donc de grosses quantités d’énergie.

🌱Pour réduire le gaspillage d’eau et de ressources naturelles : cela est valable principalement pour les fruits et légumes hors saison. Cultivés dans des conditions qui n’ont rien de naturel, leur production nécessite bien plus d’eau que ceux produits au rythme de la nature.

🌱Pour limiter les déchets : la plupart des produits frais exportés sont (sur)emballés pour être protégés des aléas des longs trajets qui les séparent entre leur lieu de production et leur lieu de consommation. Au contraire, les fruits et légumes locaux peuvent généralement être achetés sans aucun emballage directement chez le paysan, sur le marché ou dans les épiceries.

🌱Pour limiter le gaspillage alimentaire : une partie des fruits et légumes exportés ne supportent pas le voyage, s’abîment en route et se retrouvent donc directement à la poubelle à l’arrivée.

🌱Pour des raisons éthiques : à moins que le produit soit issu du commerce équitable on ne sait jamais vraiment dans quelles conditions ni par qui ont été fabriqués les aliments exportés que nous consommons. Les travailleurs sont-ils bien traités, bien payés,…?

🌱Pour mieux connaître et préserver notre environnement local : se familiariser avec les produits locaux et saisonniers c’est apprendre à connaître l’environnement dans lequel on vit, respecter son rythme et le protéger.

🌱Pour nourrir notre corps selon ses besoins saisonniers : la nature est bien faite et selon l’endroit où l’on vit, elle nous donne ce dont notre corps a besoin à chaque saison- des aliments gorgés d’eau en été et d’autres plus riches pour nous aider à traverser l’hiver.

🍀 www.bulledesoi.be
🎨 www.bul-art.be
0493505704

Augmenter son taux vibratoire grâce aux soins énergétiques et à la naturopathie

🌈💫Tout est de nature quantique… La terre, les végétaux, les animaux, les cristaux. Tous les êtres vivants… L’action électromagnétique qui s’en dégage crée un taux vibratoire que l’on peut mesurer à l’aide de ce cadran…🌈
Le taux vibratoire peut changer chez tout le monde selon l’importance que l’on accorde à sa santé et à son hygiène de vie. Qu’elle soit physique, émotionnelle ou spirituelle. L’ environnement, les couleurs 🎨 de nos espaces de vie et/ou de travail, les couleurs que nous portons, l’alimentation, le stress, les pensées positives ou négatives, les maladies, l’humeur, les fréquentations, … changent le taux vibratoire.

La naturopathie et les soins énergétiques visent à augmenter ce taux vibratoire. En nettoyant les charges émotionnelles ou autres et en exposant le meilleur de l’énergie de chacun. En revenant à soi! 💫🌈

0493 505 704

Un sommeil réparateur

Le sommeil, en naturopathie est considéré comme ESSENTIEL, tout comme l’alimentation, le mouvement, la respiration et la gestion du mental.

Il faut donc veiller à ce qu’il soit de qualité et donc RÉPARATEUR.

Pendant cette période de récupération nocturne, notre corps traverse différentes phases « d’auto-nettoyage » qui lui permettent d’éliminer les déchets mais aussi de se réparer et de se recharger en énergie.

Ces différentes phases s’enclenchent les unes après les autres, il est donc logique et important de laisser du temps à notre organisme pour accomplir tout cela afin d’éviter l’auto-intoxication.

Double rôle du sommeil :

  1. ÉNERGÉTIQUE car il permet de recharger nos batteries
  2. PURIFICATEUR en assurant un nettoyage quotidien organique.

Comme la naturopathie a une vision d’ensemble, il faut s’interroger sur les causes profondes qui perturbent le sommeil.

Le stress et les contraintes de notre société actuelle font qu’il est aujourd’hui difficile d’y parvenir. Nous sommes pourtant tous en mesure d’en CRÉER LES CONDITIONS FAVORABLES.

 

  1. LES ALIMENTS favorisant un bon sommeil sont ceux qui réveillent la production de mélatonine, l’hormone du sommeil.

Choisissez donc les aliments contenant:

  • L’acide aminé TRYPTOPHANE(calmant et antidépresseur): Banane, produits laitiers, volaille, ananas, œufs, dattes, fruits oléagineux, légumes verts, légumineuses, riz complet, protéines de soja, levure de bière, …
  • + Vitamine B6 et Magnésium: Fruits de mer, poissons, fruits oléagineux, le carré de chocolat noir (80% de cacao)
  • + Oméga 3:  Poissons gras, l’huile de colza ou de lin

Évitez:

  • Les plats en sauce
  • Les aliments industriels (toxines difficiles à éliminer pendant la nuit.)
  • viande rouge
  • charcuteries
  • pâtisseries
  • Excès de fromage
  • Excès de féculents
  • Café, thé (acidifiant et excitant pour l’organisme)
  • Évitez les fruits à la fin du repas —–> Fermentation
  • Une ambiance stressante bloque la digestion !
  • Manger trop nuit au sommeil
  • Manger trop peu peut contribuer au réveil en pleine nuit.

 

  • Dissociez féculents et protéines
  • Pensez à boire une infusion à base de plantes digestives et relaxantes (fenouil, basilic, aubépine, mélisse, romarin, menthe, camomille, …)
  • Une sieste de 20 minutes max en début d’après-midi si le corps le réclame vaut mieux qu’un café! Même sans dormir, on peut s’allonger, fermer les yeux et se détendre. Cela évitera l’insomnie du soir…

 

 

  1. L’ENVIRONNEMENT
  • Une pièce aérée, qui a vu la lumière du jour et dont la température idéale est de 18 degrés
  • L’orientation du lit (tête au Nord ou à l’est) en tenant compte de la bonne circulation du chi
  • Adoptez la bouillotte! Au coucher, placée sur le foie, elle facilitera l’élimination des toxines. Aux pieds, elle calmera le mental.
  • Couchez-vous au calme! Le cerveau a besoin de silence pour se régénérer. Pensez aux bouchons d’oreille pour vous isoler!
  • Évitez tous les éléments qui peuvent perturber le champ électromagnétique naturel (matériaux synthétiques, couverture électrique, sources électriques ou téléphone portable).

 

  1. LA GESTION DU STRESS
  • Des exercices de respiration ventrale ou d’étirements
  • Un bain chaud aux huiles essentielles relaxantes ou une douche tiède
  • La cohérence cardiaque
  • La gemmothérapie peut aussi contribuer à un endormissement paisible

A programmer après les fêtes!

Pour redémarrer l’année sur de bonnes bases! 😇

 

 

 

 

 

Petit déjeuner: 1 pomme, du jus de pommes et une tisane gingembre-citron.

D’abord, choisir son ami pour 3 jours… Riz? Quinoa? Pommes de terre? Pommes? Raisins?…

J’opte, par facilité, pour la POMME (bio bien sûr, il s’agit d’une cure détox quand même). En plus, elle possède de nombreux atouts  nutritionnels. Riche en antioxydants et en pectine (qui ont la faculté de capter les métaux lourds), c’est u

n antiseptique intestinal et un dépuratif hépatique. Elle a une action coupe faim aussi…

 

1°jour de diète

Lundi, évidemment! Une journée à ne manger que des pommes, à boire du jus de pommes, de l’eau et des tisanes. Seul luxe autorisé, l’ajout d’un peu cannelle…

A midi: Idem mais je meurs d’envie d’autre chose!

L’après-midi: Je dois bien avouer avoir du mal à rester concentrée, un petit mal de tête lancinant, des envies de sucré et de salé… :-/

Le soir: Compote de pommes avec un peu de cannelle! Je me fais violence pour ne pas manger autre chose. J’ai l’impression que je ne tiendrai jamais. Je suis ballonnée, épuisée et de mauvaise humeur. Je m’encourage en me disant que le 1er jour est sûrement le plus dur… Je vais dormir tôt pour arrêter de penser à manger. Quelques douleurs physiques mais mon mental prend le dessus!

 

2° jour

Je me réveille en super forme. J’ai dormi comme un bébé et à ma grande surprise je n’ai même pas faim. Je bois de l’eau, du jus de pommes et je mange une pomme.

Je vais à la piscine et je n’ai pas de mal à enchaîner les longueurs. Tout va bien… même si c’est sûr les pommes je commence à saturer…

 

3° jour

Facile!!! J’ai déjà pris le rythme. Je me suis habituée à manger moins, et à résister aux tentations. Et je sais que demain je me ferai un « festin » avec d’autres aliments à réintroduire progressivement.

 

Bilan global:

  1. Effet garanti sur l’énergie. Je n’ai pas arrêté le sport pendant ces 3 jours.
  2. On prend de la distance avec la nourriture, en faisant ressentir au corps la différence entre la faim et la gourmandise.
  3. Cette cure vous pousse à un rythme de vie plus sain. Comme vous n’avez pas envie d’attendre après avoir mangé, et que vous voulez en finir le plus vite, vous allez vous coucher tôt… Et le sommeil est paisible…
  4. Parce que tout ce qu’on vous demandera par la suite sera plus simple à faire, vos objectifs seront comparativement moins hauts que si vous ne l’aviez pas faite!
    😎

Mais en fait, la mono diète, c’est quoi?

La mise au repos de l’organisme – CURE DETOX

La mono diète permet le nettoyage rapide de l’organisme, son décrassement et l’élimination des toxines qui l’encombrent.

En aucun cas la mono diète ne doit être prise pour base d’un régime ou d’une alimentation permanente. Elle est conseillée uniquement temporairement dans le but d’éliminer les toxines du corps, donc durant quelques jours ou bien un repas par semaine. Utilisée en permanence la mono diète pourrait entraîner des carences.
La mono diète ne remplace pas les médicaments et n’exclut pas non plus la consultation auprès d’un spécialiste de santé.

Lorsqu’on choisit de manger toujours le même aliment à chaque repas, donc d’appliquer la mono diète stricte, il est conseillé de ne la réaliser que durant trois jours maximum. L’effet de désintoxication se fera ressentir rapidement.

Les personnes qui ne peuvent pas pratiquer une diète de trois jours consécutifs parce que leur activité ne leur permet pas ou pour d’autres raisons, pourront se désintoxiquer plus lentement en agissant autrement :

Une mono diète un jour par semaine : pendant plusieurs semaines

Une mono diète chaque repas du soir pendant une semaine.

La mono diète alternée

A chaque repas un seul aliment, mais à chaque repas de la journée, un aliment différent. Cela permet de varier davantage l’alimentation et d’éviter les carences.
Exemple : des pommes au petit déjeuner, du fromage blanc à midi, un plat de riz le soir. Le jour suivant, on change encore les aliments de chaque repas. Comme il y a possibilité de varier à l’infini les repas de la journée, cette mono diète alternée pourra être poursuivie pendant plus longtemps, jusqu’à une dizaine de jours. Il y a moins de risques de carences.

Après avoir effectué une mono diète de 3 jours complets, il peut être indiqué de poursuivre les bienfaits de celle-ci en maintenant un repas de mono diète par semaine pendant plusieurs mois.

On mange de cet aliment autant que l’on veut et aussi souvent qu’on en éprouve le besoin. Lorsqu’on ne consomme qu’un seul aliment au cours d’un repas, même en grande quantité, on élimine. Alors que si l’on mange peu, mais en faisant des mélanges alimentaires, on assimile…

Il y a un endroit du corps qui est en général fort intoxiqué : c’est l’intestin. En effet, c’est vers lui que beaucoup de déchets sont conduits, puis y stagnent. Cela produit des déchets qui ne sont jamais totalement éliminés, ils entretiennent un encrassement général.  Nos problèmes de santé prennent naissance dans notre ventre.

Il faut 72 heures pour vider les intestins, d’où la durée de 3 jours de diète pour qu’elle soit complète.

Durant ce temps de restriction alimentaire, notre fonction hépatique aussi est réduite au minimum, permettant ainsi à notre foie  de se « désengorger » et de se régénérer. Le sang se purifie, ce qui lui permet de circuler plus librement et donc de mieux nourrir nos cellules, mais aussi de les débarrasser de leurs déchets.

Les reins et les autres émonctoires sont également mis aux repos, ils peuvent travailler plus tranquillement à éliminer les déchets anciens.

Durant cette cure, il est souhaitable de boire de l’eau de source peu minéralisée et des infusions, à raison de 1,5 à 2 litres/jour.

On utilise souvent un de ces aliments :

Pommes de terre, riz complet ou demi-complet potimarron, lentilles blondes, vertes ou corail, sarrasin, millet, quinoa, fenouil, céleri, courges, poireaux, endives, carottes, poires cuites ou crues, jus de raisin, raisin frais ou sec,  pommes crues ou cuites, bananes crues ou cuites.

Avec les légumes et les céréales, il est possible d’ajouter au choix :

Tamari (sauce soja), sel, miso (soja fermenté), gomasio (sésame grillé), ail cru, safran, oignons ou échalotes, cumin, coriandre, basilic, paprika, herbes de Provence (thym, sarriette, romarin…),  persil, ciboulette,  muscade, sauge, menthe, clou de girofle,  laurier..

L’huile d’olive biologique, vierge, de première pression à froid peut être ajoutée afin de stimuler la vésicule biliaire et apporter aux intestins ses précieux acides gras protecteurs.

Avec les fruits : citron, vanille, cannelle …