La vitamine C

La VITAMINE C 🍒🥦🌶🍋
Puissant antioxydant
 
➡️ Protège du vieillissement cellulaire
➡️ « Pare-balles » contre les virus
 
Indispensable pour les défenses immunitaires !
 
Augmente l’assimilation du fer d’origine végétale
 
➡️Lutte contre l’anémie (les végétariens y sont plus sujets)
 
Stimulerait la production de noradrénaline, précieuse hormone qui favorise la lipolyse (destruction des tissus adipeux).
 
Quels aliments en sont riches ?
 
Les FRUITS
 
🍒Acérola🍒
Goyave
Cassis
Citron
Kiwi
Fraise
Les agrumes en général…
 
Les LEGUMES
 
La vitamine C est en abondance principalement dans les poivrons et dans les choux: 🥦
 
Poivron jaune
Poivron rouge
Choux frisé
Poivron vert
Brocoli
Chou de Bruxelles
Chou rouge
Chou-fleur
Persil frais
Thym frais
 
‼️C’est une des vitamines les plus fragiles qui existe. Elle est notamment sensible à la chaleur, à la lumière et à l’oxydation.
 
➡️ Attention à la CUISSON de vos légumes qui diminuera d’office leur teneur en vitamine C !
Cuisson vapeur : jusqu’à 5 fois… Donc quand ils sont bouillis, il reste essentiellement les fibres.
 
On l’a prescrit en général en cette période afin de se prémunir des virus ambiants…
 
➡️ N’hésitez donc pas à en prendre en compléments alimentaires ! 🍒
 
🌿 Précieux RAPPEL 🌿
 
Pourquoi manger local et de saison ?

1. Pour l’intérêt gustatif et nutritif : moins ils auront voyagé, plus les fruits les légumes seront frais, goûteux et mieux leurs nutriments seront préservés

2. Pour soutenir l’économie locale : acheter local c’est soutenir les agriculteurs et les paysans du coin.

3. Pour préserver l’environnement, le savoir-faire et les produits locaux : si l’on cesse de consommer ce que les terres environnantes peuvent nous offrir, les agriculteurs seront contraints d’abandonner leurs champs et sur le long-terme leur savoir-faire ainsi que certaines espèces locales risqueraient de disparaître.

4. Pour réduire la pollution liée aux transports : l’importation des fruits et légumes en particulier a un important impact sur l’environnement puisque ces aliments doivent être transportés rapidement (par avion, par camion etc.) et dans des conditions permettant leur conservation (réfrigération, climatisation) et nécessitant donc de grosses quantités d’énergie.

5. Pour réduire le gaspillage d’eau et de ressources naturelles : cela est valable principalement pour les fruits et légumes hors saison. Cultivés dans des conditions qui n’ont rien de naturel, leur production nécessite bien plus d’eau que ceux produits au rythme de la nature.

6. Pour limiter les déchets : la plupart des produits frais exportés sont (sur)emballés pour être protégés des aléas des longs trajets qui les séparent entre leur lieu de production et leur lieu de consommation. Au contraire, les fruits et légumes locaux peuvent généralement être achetés sans aucun emballage directement chez le paysan, sur le marché ou dans les épiceries.

7. Pour limiter le gaspillage alimentaire : une partie des fruits et légumes exportés ne supportent pas le voyage, s’abîment en route et se retrouvent donc directement à la poubelle à l’arrivée.

8. Pour des raisons éthiques : à moins que le produit soit issu du commerce équitable on ne sait jamais vraiment dans quelles conditions ni par qui ont été fabriqués les aliments exportés que nous consommons. Les travailleurs sont-ils bien traités, bien payés,…?

9. Pour mieux connaître et préserver notre environnement local : se familiariser avec les produits locaux et saisonniers c’est apprendre à connaître l’environnement dans lequel on vit, respecter son rythme et le protéger.

10. Pour nourrir notre corps selon ses besoins saisonniers la nature est bien faite et selon l’endroit où l’on vit, elle nous donne ce dont notre corps a besoin à chaque saison- des aliments gorgés d’eau en été et d’autres plus riches pour nous aider à traverser l’hiver.
🌿💚

0493505704      info@bulledesoi.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *