Un sommeil réparateur

Le sommeil, en naturopathie est considéré comme ESSENTIEL, tout comme l’alimentation, le mouvement, la respiration et la gestion du mental.

Il faut donc veiller à ce qu’il soit de qualité et donc RÉPARATEUR.

Pendant cette période de récupération nocturne, notre corps traverse différentes phases « d’auto-nettoyage » qui lui permettent d’éliminer les déchets mais aussi de se réparer et de se recharger en énergie.

Ces différentes phases s’enclenchent les unes après les autres, il est donc logique et important de laisser du temps à notre organisme pour accomplir tout cela afin d’éviter l’auto-intoxication.

Double rôle du sommeil :

  1. ÉNERGÉTIQUE car il permet de recharger nos batteries
  2. PURIFICATEUR en assurant un nettoyage quotidien organique.

Comme la naturopathie a une vision d’ensemble, il faut s’interroger sur les causes profondes qui perturbent le sommeil.

Le stress et les contraintes de notre société actuelle font qu’il est aujourd’hui difficile d’y parvenir. Nous sommes pourtant tous en mesure d’en CRÉER LES CONDITIONS FAVORABLES.

 

  1. LES ALIMENTS favorisant un bon sommeil sont ceux qui réveillent la production de mélatonine, l’hormone du sommeil.

Choisissez donc les aliments contenant:

  • L’acide aminé TRYPTOPHANE(calmant et antidépresseur): Banane, produits laitiers, volaille, ananas, œufs, dattes, fruits oléagineux, légumes verts, légumineuses, riz complet, protéines de soja, levure de bière, …
  • + Vitamine B6 et Magnésium: Fruits de mer, poissons, fruits oléagineux, le carré de chocolat noir (80% de cacao)
  • + Oméga 3:  Poissons gras, l’huile de colza ou de lin

Évitez:

  • Les plats en sauce
  • Les aliments industriels (toxines difficiles à éliminer pendant la nuit.)
  • viande rouge
  • charcuteries
  • pâtisseries
  • Excès de fromage
  • Excès de féculents
  • Café, thé (acidifiant et excitant pour l’organisme)
  • Évitez les fruits à la fin du repas —–> Fermentation
  • Une ambiance stressante bloque la digestion !
  • Manger trop nuit au sommeil
  • Manger trop peu peut contribuer au réveil en pleine nuit.

 

  • Dissociez féculents et protéines
  • Pensez à boire une infusion à base de plantes digestives et relaxantes (fenouil, basilic, aubépine, mélisse, romarin, menthe, camomille, …)
  • Une sieste de 20 minutes max en début d’après-midi si le corps le réclame vaut mieux qu’un café! Même sans dormir, on peut s’allonger, fermer les yeux et se détendre. Cela évitera l’insomnie du soir…

 

 

  1. L’ENVIRONNEMENT
  • Une pièce aérée, qui a vu la lumière du jour et dont la température idéale est de 18 degrés
  • L’orientation du lit (tête au Nord ou à l’est) en tenant compte de la bonne circulation du chi
  • Adoptez la bouillotte! Au coucher, placée sur le foie, elle facilitera l’élimination des toxines. Aux pieds, elle calmera le mental.
  • Couchez-vous au calme! Le cerveau a besoin de silence pour se régénérer. Pensez aux bouchons d’oreille pour vous isoler!
  • Évitez tous les éléments qui peuvent perturber le champ électromagnétique naturel (matériaux synthétiques, couverture électrique, sources électriques ou téléphone portable).

 

  1. LA GESTION DU STRESS
  • Des exercices de respiration ventrale ou d’étirements
  • Un bain chaud aux huiles essentielles relaxantes ou une douche tiède
  • La cohérence cardiaque
  • La gemmothérapie peut aussi contribuer à un endormissement paisible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *